::
vous lisez...
Musique

Break Machine

Break Machine est un groupe américain de rap fondé par Keith Rodgers, musicien new yorkais et animateur d’une émission consacrée au rap sur la radio WHBI 105.9 en 1981 (Bon Rock Live). Les autres membres sont : Cortez Jordan, Lindell Blake et Lindsay Blake.
En 1981, Keith Rodgers enregistre, sous le pseudonyme de Bon Rock, Searching Rap. En 1982, il rencontre Jacques Morali et Henri Belolo, les producteurs (français) à succès du groupe Village People. Avec eux et le musicien Fred Zarr, il s’associe avec trois New Yorkais spécialistes de break dance, Lindsay Blake, Lindell Blake et Cortez Jordan, pour sortir le disque Street Dance, qui connaît un succès phénoménal et participer à la reconnaissance de la culture hip-hop dont il n’est pourtant pas un produit typique. Le clip Street Dance popularise en Europe le style break dance fin 1983. Aujourd’hui, Keith Rodgers est toujours musicien, sous le pseudonyme de SugaBear. Il se fait parfois aussi appeler Stan Rodgers. Pour le grand public, le nom Break Machine est souvent associé aux trois danseurs qui ont fait le tour du monde pour danser sur les plateaux de télévision et populariser la Break Dance.

Discographie

Album studio

  • 1984 : Street Dance (Break Machine)

Singles

  • 1981 : Searching Rap (Bon Rock & The Rythm Rebellion)
  • 1982 : Junior Wants to Play (Bon Rock & Cotton Candy)
  • 1983 : B – Boy (Oh la Oh la Yeah) (Bon Rock)
  • 1983 : Street Dance (Break Machine)
  • 1983 : Are You Ready (Break Machine)
  • 1984 : Dancing in the Streets (Bon Rock)
  • 1984 : Break Dance Party (Break machine)
  • 1988 : Tomorrow (Keith Rodgers)

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Né à Paris au début des années 70, Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre très tôt le mouvement graffiti auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié du graffiti français. Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a dévellopé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :