::
vous lisez...
Presse

Egypte. Le Caire efface des tags révolutionnaires

Un autre regard

Fin septembre, la municipalité du Caire a fait recouvrir les graffitis de la place Tarhir. Si beaucoup sont insensibles, voire heureux de les voir s’estomper, d’autres déplorent la disparition de ce musée à ciel ouvert.

Profitant de l’obscurité, les employés municipaux du Caire ont effacé la fresque de graffitis de la place Tarhir. Le symbole même de la liberté acquise après 29 ans de règne d’Hosni Moubarak. L’ensemble des caricatures, portraits de Martyrs ont donc disparu moins de deux après la révolution de Jasmin, effaçant cet art contestataire. Toutefois, les révolutionnaires ne comptent pas rester les bras croisés. Certains ont repris les pinceaux et les pochoirs afin de remplacer les graffitis effacés.

La nuit, une poignée de jeunes dessinent inlassablement de nouvelles caricatures sachant pertinemment quelles seront recouvertes le lendemain. Ils accusent le nouveau gouvernement de vouloir donner une impression de stabilité qui n’est qu’illusoire. Mais le pouvoir en place contre-attaque…

View original post 246 mots de plus

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Né à Paris au début des années 70, Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre très tôt le mouvement graffiti auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié du graffiti français. Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a dévellopé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :