::
vous lisez...
Hip Hop

ORELSAN | iHH™

See on Scoop.itParis Tonkar magazine • ITW

Il n’aurapas fallu très longtemps pour qu’OrelSan acquière la stature d’un MC incontournable sur la scène francophone. Parmi les 1ers à susciter un immense engouement grâce à une utilisation optimale des réseaux sociaux qu’offre Internet, le jeune normand récemment installé en Île-de-France a également vite essuyé les plâtres de la célébrité. Et si « Perdu D’Avance », son premier album, a reçu une palanquée d’éloges et réalisé une belle carrière dans les classements de ventes, OrelSan s’est pris de plein fouet une polémique venue de nulle part, orchestrée par de pseudo féministes réactionnaires, aussi virulentes que dans le faux. Une fois retombée l’agitation médiatique et mis de côté quelques doutes, le revoici au sommet de son art avec « Le Chant Des Sirènes », très réussi 2nd opus. Retrouvailles dans le 14e arrondissement de Paris.

See on ihh.cc

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Né à Paris au début des années 70, Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre très tôt le mouvement graffiti auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié du graffiti français. Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a dévellopé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest…)

Discussion

2 réflexions sur “ORELSAN | iHH™

  1. Super blog, enfin une personne qui expose la culture RAP comme un genre et non pas « marginal ». Perso « Sucide social » et même « sale pute » je les trouve géniaux !

    Publié par blair1789 | 20 mai 2013, 3:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :