::
vous lisez...
Street art

Turcos, le jasmin et la boue : une BD autour de la participation des troupes d’Afrique du Nord au combat

See on Scoop.it• Bande dessinée • Comics book •

Nous avons beaucoup apprécié cet album et nous le recommandons très fortement à la lecture des jeunes de la fin de l’école primaire et du collège ; toutefois notre regard critique s’est arrêté sur quelques points qui nous chagrinent. Il nous a semblé utile de les signaler pour le lecteur adulte, car celui-ci doit pouvoir distinguer les faits historiques des informations fictives lorsqu’un ouvrage se dit « basé sur une histoire vraie ». Ce livre reconstitue la vie d’Alouache Ahmed Said Ben Hadj né en 1884 dans l’ouest algérien ; les pages documentaires affirment qu’il est incorporé en 1912 lors de la levée des premiers appelés indigènes. C’est le gouvernement de Clémenceau qui met en place cette mesure de conscription où ne sont appelés qu’une faible partie du contingent (il y a tirage au sort en Algérie alors qu’en métropole, le système des bons et mauvais numéros a disparu depuis environ un quart de siècle). Les Européens d’Afrique du nord s’opposent à cette décision qui est perçue comme une menace d’acquisition de la citoyenneté par les musulmans. Toutefois une recherche, que nous a communiquée l’auteur à notre demande devant certaines interrogations que nous avions, révèle que né en 1884 (comme il est dit dans le livre) il s’engage en fait en 1905 et participe à la conquête du Maroc. Sa fiche sur le site des morts pour la France, avec pour nom de famille Alouache, est à http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/lib_memh/php/fiche_popup.php?_Base=MPF1418&_Lg=fr&_Fiche=MiOOVYJTtAJ8d52TvmtoEQ==&_C=4226372622

See on ceuxde14.wordpress.com

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Né à Paris au début des années 70, Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre très tôt le mouvement graffiti auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié du graffiti français. Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a dévellopé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :