::
vous lisez...
Exhibition

Je vous salis ma Rue pleine de Graffs

See on Scoop.itExpositions • Exhibitions

L’Atelier Juxtapoz est heureux de vous convier à sa nouvelle exposition !

VENDREDI 15 MARS VERNISSAGE DE L’EXPOSITION :

« Je vous salis ma Rue pleine de Graffs » à l’Atelier Juxtapoz à partir de 18h00

avec performance body painting

Exposition de photos sur le graffiti urbain à Marseille

Du vendredi 15 mars au mercredi 20 mars 2013

Paf : 2 euros d’adhésion + prix libre

7 rue Sainte Marie

13005 Marseille

http://atelier-juxtapoz.tumblr.com

On peut voir, à travers les rues, de plus en plus de fresques murales et d’expositions d’un nouveau mouvement appelé « art de rue », qui désormais se fait une place dans le monde contemporain. Cette nouvelle tendance est à suivre de prêt ; car, elle s’impose de plus en plus comme une nouvelle vision, congédiant calligraphie, le concept de l’art éphémère, ainsi que la question du support. Ces trois caractéristiques sont liées à toutes formes de manifestations artistiques et nous montre bien que le graffiti urbain permet à l’art de toucher un public plus large que celui qu’il concerne habituellement.

Le graffiti urbain s’est étendu dans toute l’Europe, et notamment sur la ville de Marseille.

Beaucoup de murs de la ville sont concernés. Depuis une vingtaine d’années, le nombre de graffeurs se multiplie. Il existe différent lieux symboliques, comme le cour Julien, Vaufrège, Luminy ou encore saint Julien qui sont de véritables musées urbains.

Depuis quelques temps, la ville de Marseille a instauré une véritable « chasse aux sorcières » pour éradiquer le « problème graffiti ». On nettoie les murs au karcher ou à la peinture aérosol, et ceux qui se font arrêter se voient affublés d’une lourde amende (dans les 3000 euros). Reste à se demander ce que l’homme en société recherche : une ville aux murs austères, « propres », et ordonnée, ou au contraire, des façades recouvertes de couleurs et de tags, certes parfois brouillons et incohérents, mais qui font aussi vivre la ville, donnant un décor acidulé aux habitants, et permettant de se créer un véritable lieu identitaire, plus ancré dans la diversité que dans la conformité.

Certains sont toutefois enjoués par l’expression du graffiti, comme par exemple ce professeur aux arts appliqués qui a déploré la politique de la ville par le biais d’une interview au magazine FatCap : « À l’approche de Marseille 2013, la volonté de la ville est d’effacer les traces du graffiti, que ce soit du vandale ou de la fresque, afin d’avoir une ville propre… C’est dommage car il y a des graffeurs talentueux ici qui pourraient faire des projets super s’ils avaient le soutien de la ville ».

La ville de Marseille comprend pourtant beaucoup de graffeurs prometteurs, qui ne se reconnaissent pas comme des artistes, qui prennent juste plaisir à engager un échange avec la ville et ses habitants en faisant découvrir sa personnalité à travers l’expression de ses tags.


Atelier Juxtapoz

7 rue Sainte Marie13005 MarseilleTèl : 06-63-82-00-76http://atelier-juxtapoz.tumblr.com/

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :