::
vous lisez...
Exhibition

一期一会 [ ichi go ichi é ] :: Rieko KOGA :: galerie NIVET-CARZON‏

::  一期一会 [  ichi go  ichi é  ] :: Rieko KOGA ::

Voyage – 1  [ 2012 ]  Broderie à la main  sur lin   22.5cm x 30cm
Rieko Koga

Malgré la grande distance entre Tokyo et Paris, environ 9730 kilomètres,
j’ai pu vous rencontrer ici.
C’est comme un miracle.
Un fil invisible mais très solide m’aurait entraînée ici de toute façon.
Je rembobine ce fil, fil de la rencontre et du souvenir.
J’ai réalisé mes oeuvres avec ce fil.
Selon une vieille croyance japonaise que je partage toujours,
 les points de couture ont un pouvoir magique.
J’ai appris au Japon l’existence du tissu de prières.
Je me suis aperçue que coudre est  un acte spirituel .
Les vêtements que me faisait ma mère quand j’étais petite fille  me couvraient toujours de son grand amour.
Et leurs points de couture sur leur dos me protégeaient contre l’angoisse et la peur.
Une douleur …
Quand je pique mon aiguille dans le tissu,
Je superpose à cette douleur la blessure au cœur de quelqu’un .
Je soigne cette plaie avec mes gestes, avec mon aiguille.
Je voudrais coudre un tissu magique pour celui qui m’attend et protéger son cœur avec mes points de couture.
Noire,
la couleur de mes yeux et de mes cheveux.
Blanc,
Vide,
Rien.
Cet instant est vanité,
Cette rencontre est unique
et nécessaire.
Car un fil immaculé m’a guidée jusqu’ici pour vous rencontrer.

 

Rieko KOGA
décembre 2012 , Paris.
[ Relecture Guy GIRARD ]

Proverbe japonais  « ichi go  ichi é « 
Le moment où je suis avec vous et cet instant présent sont, l’un et l’autre, uniques.
De tels moments n’arrivent qu’une seule fois dans une vie, ils ne reviennent jamais.
On ne sait pas si on pourra se revoir encore une fois.
Il se peut que ce soit la première et la dernière fois…
Voilà pourquoi il faut pleinement apprécier cet instant, cette rencontre,
qu’il faut précieusement accueillir cette occasion.
Chérir chaque rencontre car elle est toujours unique.
Rieko KOGA

Née en 1971 à Tokyo

diplômée du Bunka Fashion college de Tokyo [ 1990 – 1993 ] ,

poursuit ses études à Fashion Forum [ 1993 – 1994 ] à Paris ,
stage chez Miller et Bertaux en 1994 à Paris .
1996 , elle retourne à Tokyo où elle démarre sa création .
2004, retour à Paris où elle vit et travaille toujours .
Elle exprime son univers avec du fil et une aiguille spontanément …

Expositions  Personnelles

  • 2012 // Future Diary – Here we are // AC institute // New York , les États-Unis
  • 2011 // Because xxx // Taxi Jaune // Paris , France
  • 2011 // Beautiful Days // Potager des oiseaux // Paris , France
  • 2010 // The good news // Moments Artistiques // Paris , France

Expositions  Collectives

  • 2012 // Behind the curtain // Mathilde Hatzenberger Gallery // Bruxelles , Belgique
  • 2012 // Atelier le Jardin // Marseille , France
  • 2012 // Atelier port du Rhin // Strasbourg , France
  • 2010 // Fantomazing stories // Galerie Amarrage // St-Ouen , France
  • 2006 // Tokyo Time // Miller et Bertaux // Paris , France

Expositions à venir

  • 27 avril – 23 juin 2013 //   De la lenteur avant toute chose // espace abcd  art brut  // Montreuil // France [ exposition collective ]


galerie nivet-carzon

2, rue Geoffroy l’Angevin
F-75004 PARIS
+33 954 29 30 10
Mobile + 33 673 87 76 83
http://www.nivet-carzon.com

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Né à Paris au début des années 70, Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre très tôt le mouvement graffiti auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié du graffiti français. Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a dévellopé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Boutique

Les Archives du Blog

%d blogueurs aiment cette page :