::
vous lisez...
Exhibition

GALERIE LAZAREW • nouvelle expo !

Fidia Falaschetti – POP-CIBLE

Galerie Lazarew – 14 rue du Perche – 75003 Paris
14 juin – 28 juillet 2012

Avec humour et une bonne dose de sarcasme, l’artiste florentin Fidia Falaschetti présente sa première exposition personnelle en France, POP-CIBLE, à la Galerie Lazarew.
Graphiste, illustrateur et photographe pour la publicité, Fidia connait bien les engrenages du système de la communication, qu’il s’amuse à tourner en dérision dans une oeuvre dense et variée: installation, dessin, sculpture, etc.
Avec force et ironie, il s’approprie les outils des « mass media » – notamment le lien ambigu entre le mot et l’image – pour mettre en lumière l’absurdité de notre époque. La pomme rouge vif d’Apple Care, prête à être dégoupillée, ou la cigogne livrant un sac poubelle de Born to Be a Lie, sont autant de pistes de réaction aux non-sens des sociétés contemporaines.
Fidia Falaschetti présente également l’exposition « Ma l’Educazione » à la Galerie Colossi Contemporaneo de Brescia (Italie) jusqu’au 4 juillet 2012.

Fidia Falaschetti est né dans la région des Marche (Italie) en 1977.
Il collabore pendant 15 ans avec plusieurs marques internationales; en 2007, sa rencontre avec le monde de l’art contemporain agit comme un électrochoc; il quitte ses habits de designer et se consacre intégralement à son rôle d’artiste.
Lors de ses exposition en Italie et à l’étranger, il est rapidement repéré. En 2009, il remporte le prix « jury virtuel » au Premio Arte Laguna de Venise, où il reviendra en 2011, sélectionné par le Pavillon Italie lors de la 54ème Biennale.

 

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre Paris Tonkar, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre le mouvement graffiti dès 1985 auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié de cette époque . Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a développé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, Sir Arthur Benton, La Guerre des Gaules…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Lyon, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest, Sao Paulo, Kribi, Dakar, Marrakech…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Boutique

Interviews

Téléchargement

%d blogueurs aiment cette page :