::
vous lisez...
Art

El Pradino

El Pradino, jeune artiste né en 1985 aux racines américaines et norvégiennes, tentait alors de reconstituer son imaginaire, pour faire entrevoir à d’autres, un monde fantasmé. Puis les temps ont changé et le champ de ce fameux « royaume des potentialités innombrables » s’est considérablement rétréci. L’artiste a parcouru le monde occidental et l’a contemplé avec un étrange mélange de fascination et de dégoût. Il a ramené dans ses bagages divers photographies qui lui servent aujourd’hui de base pour réinventer la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

El Pradino tente à travers ses clichés semi-synthétiques d’anticiper ce qui pourrait être le grand vide de demain. Un espace urbain saturé de publicités à outrance, de logos de multinationales, d’édifices immenses et sans âmes. Dans ce marasme surnage néanmoins quelques bribes du passé qui nous renvoient à nos identités (des monuments, des symboles religieux) et de multiples allusions à la pop-culture voire à la contre- culture dans laquelle le créateur a baigné depuis son enfance.

Pointant du doigt ces villes hallucinées et la société de consommation qui leur sert de socle, El Pradino se rapproche, avec ses montages urbains fourmillants de détails et de paradoxes, d’une certaine forme de contestation à la fois poétique et politique héritée des dadaïstes du XX ème siècle qui usaient du photomontage pour dénoncer et choquer. Élargissant son constat aux hommes publics, il brode également quelques portraits de personnalités qui se veulent, malgré elles, emblématiques d’une époque où tout est récupérable et interchangeable. Une histoire de symbole et d’esthétisme, forcément moderne.

Au final, l’imaginaire fragmentée des débuts a peu à peu laissé sa place à une réalité omniprésente et presque toujours oppressante. Une évolution plus qu’évidente au regard de l’état du monde. Le résultat s’en trouve bouleversé mais le moyen d’expression reste le même : créer, capturer, détruire, reconstruire pour livrer sa propre interprétation du monde. Ceci n’en est finalement qu’une très simple représentation.

Texte : Rémi Mistry

Expositions d’ El Pradino :

– Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente sur la Galerie (en ligne) So Gallery, – Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente sur la Galerie (en ligne) Art Suggest, – Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente à la Galerie Raphaël Imbert, Paris, – Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente à la Galerie La Bohême, Deauville, – Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente à la L’ Atelier Nollet, Paris, – Depuis Janvier 2012 : Exposition permanente à la Galerie Alain Daudet, Toulouse,

2011

– 29 Août au 24 Novembre 2011 : Exposition personnelle à la Galerie La Bohême, Deauville, – Juin 2011 à Décembre : Exposition permanente à la Galerie Raphaël Imbert, Paris, – Avril 2011 à Décembre : Exposition permanente à la Galerie La Bohême, Deauville, – Avril à Décembre 2011 : Exposition permanente à la L’ Atelier Nollet, Paris,

– Janvier à Décembre 2011 : Exposition permanente la Galerie Alain Daudet, Toulouse, – Juin à Décembre 2011 : Exposition permanente sur la Galerie (en ligne) So Gallery, – Juin à Décembre 2011 : Exposition permanente sur la Galerie (en ligne) Art Suggest, – Janvier à Mars 2011 : Exposition permanente la Galerie Besseiche-Lartigue, Paris

2010

– 21 au 25 Octobre 2010 : Exposition sur le salon Art Elysées, stand Galerie Alexis Lartigue, Paris, – Mars à Décembre 2010 : Exposition permanente la Galerie Alain Daudet, Toulouse, – Février à Octobre 2010 : Exposition permanente la Galerie des Templiers, La Baule, Tours, – Janvier à Décembre 2010 : Exposition permanente la Galerie Alexis Lartigue, Paris

2009

– 22 au 26 Octobre 2009 : Exposition sur le salon Art Elysées, stand Galerie Alexis Lartigue, Paris, – Juin 2009 à Juillet 2011 : Exposition permanente chez Apollon Art Gallery, Merwehoofd, Hollande, – 3 au 6 Avril 2009 : Exposition sur le salon Lille Art Fair, stand Art Partner Galerie, Lille, – Mars à Décembre 2009 : Exposition permanente chez Celebrities Gallery, Hawaii, USA, – Janvier à Novembre 2009 : Exposition permanente chez Art Partner Galerie, Bruxelles, – 20 Janvier au 14 Février 2009 : Exposition personnelle la Galerie Alexis Lartigue, Paris, – Janvier à Décembre 2009 : Exposition permanente à la Galerie Alexis Lartigue, Paris

2008 – 23 au 26 Octobre 2008 : Exposition sur le salon Art Elysées, stand Galerie Alexis Lartigue, Paris,

– Janvier à Décembre 2008 : Exposition permanente à la Galerie Alexis Lartigue, Paris

// Plus d’infos sur : www.elpradino.com

À propos de Tarek Ben Yakhlef

Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre Paris Tonkar, Tarek est un artiste polymorphe. Il découvre le mouvement graffiti dès 1985 auquel il participe activement, mais l'appareil photo prend vite la place des bombes aérosol le transformant en témoin privilégié de cette époque . Il est d'ailleurs l'auteur à 19 ans seulement d'un livre sur le graffiti français qui encore aujourd'hui est la référence dans le genre. Si au fil des ans il a développé son art sur d'autres supports notamment la bande dessinée où il rencontre un franc succès, les bombes aérosol ne sont jamais très loin. Ces dernières lui permettent encore aujourd'hui de donner vie sur les murs des villes à tout son univers fantastique et coloré. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, Sir Arthur Benton, La Guerre des Gaules…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Lyon, Montréal, New York, Zürich, Genève, Hambourg, Athènes, Budapest, Sao Paulo, Kribi, Dakar, Marrakech…)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Boutique

Interviews

Téléchargement

%d blogueurs aiment cette page :