Safety Art 2014 : Exposition Graffiti & Street-art du 26 avril au 17 mai 2014 à Quimper

See on Scoop.itParis Tonkar magazine

L’association Trust In My Art présente Safety Art 2014, une exposition caritative Graffiti & Street-art organisée du 26 avril au 17 mai 2014. L’exposition réunit 30 artistes peintres et sculpteurs bretons, français et internationaux au Prieuré de Locmaria à Quimper.

See on www.trustinmyart.com

Uniko #bodypainting #5

Bodypainting concept by Mesh from LCG crew ::
Nous allons vous proposer ses réalisations sur notre blog durant le mois de mars et avril. Certaines images pourraient heurter un public jeune bien qu’il s’agisse d’art et de performance artistique.

Vous pouvez découvrir le travail de Uniko sur :

Bodypainting concept by Mesh from LCG crew ::
We propose you to discover its works on our blog during the month of March and April. Some images may hit a young audience although it is art and performance art.

You can discover the work of Uniko on:

Les Jardins Suspendus, le nouveau club qui va faire trembler Marseille

See on Scoop.itParis Tonkar magazine

La house music s’agite à Marseille avec les Jardins Suspendus, un nouveau club éphémère installé sur le gigantesque rooftop des Terrasses Du Port, un nouveau complexe regroupant promenades, boutiques et restaurants qui surplombe la mer Méditerranée.

A l’origine des Jardins Suspendus, on retrouve un jeune collectif marseillais, Gourmandiz, dont les maîtres mots sont musique et street art et qui ne jure que par une seule phrase « Un DJ c’est quelqu’un qui fait danser les gens… démerde-toi, mais il faut qu’ils dansent. ». Chose promise, chose due, dès le 1er juin ils feront danser 1500 personnes sur le rooftop deux dimanches par mois avec leur sélection de house music française, née et élevée dans le bassin parisien et marseillais. On vous glisse quelques noms à l’oreille pour vous donner l’eau à la bouche : des artistes tels que Phil Weeks, Franck Roger, Lazare Hoche, DJ Steef, Joss Moog, S3A…feront partie des chanceux à fouler le sol des Jardins Suspendus et surtout à le faire vibrer comme pas permis. Au programme : des sets de 2h30 de house, de disco ou de funk, où la priorité sera donnée aux vinyls et à la créativité.

Mais ce n’est pas tout, comme on vous l’a dit plus haut, le collectif  est également très investi dans la culture street-art, c’est pourquoi vous retrouverez également des happenings artistiques exaltants. Vous pourrez donc assister à la conception de fresques murales en temps réel, vous mettre au body-painting, en savoir plus sur la conception d’art-toys, sur la customisation de mobilier… et la cerise sur le gâteau : des artworks  seront créés spécialement pour l’occasion à chaque soirée par Kris Tate ou l’agence Futur Proche. Franck Pellegrino, Kris Tate, Tarek, Lionel Mariotti, Julien Raynaud feront partie des artistes de renoms à investir les Jardins Suspendus le temps d’une soirée mêlant création et house music.

Enfin, Gourmandiz a pensé à votre bien être en vous proposant un énorme espace chill composé de Fatboy – ces énormes poufs tout mous dans lequel il fait bon se vautrer – et d’un lieu pour se restaurer. Au menu : Burger Brother, le food-truck marseillais spécialisé dans les quality burgers et On Mange Thaï, de la nourriture Thaï sélectionnée et mijotée par Nina, chef cuisinière thaïlandaise.

En attendant l’ouverture, réservez vos billets de train pour Marseille dès à présent car dès le 1er juin, ça va danser sec aux Jardins Suspendus.

 

 

See on www.beyeah.net

Le street art à la rue

See on Scoop.itParis Tonkar magazine

A New York, au coeur de Long Island, 5 Pointz est la Mecque du graffiti (vidéo). Un véritable musée à ciel ouvert où les artistes peignent librement. Mais pour seulement quelques mois encore : il devrait être détruit en septembre pour laisser place à deux tours de quarante étages à la vue imprenable sur Manhattan. Piscine, salle de yoga, billard… Tout le luxe au service de la gentrification.

"DISTINGUER LE TAG SAUVAGE DU GRAFF ARTISTIQUE"

La liste des lieux mythiques du street art (mosaïques, graffitis, pochoirs, collages…) rayés de la carte ne cesse de s’allonger. Le Tacheles, à Berlin, une ancienne galerie commerciale occupée par des artistes pendant plus de vingt ans, a fermé l’été dernier. Même chose, en 2011, pour la piscine Molitor, à Paris, surnommée le "paquebot blanc". Et si l’ancien bâtiment des douanes de Pantin survit encore, il fermera dans quelques années. Tous disparaissent pour la même raison : ces espaces urbains offrent de belles opérations immobilières.

Le street art a toujours vécu au coeur d’une ambiguïté entretenue par les municipalités : d’un côté elles combattent une pratique "vandale", souvent associée au tag ; de l’autre, elles encouragent une pratique "artistique". Pas simple de faire la différence… Dans le 20e arrondissement de Paris, explique Bruno Julliard, adjoint chargé de la culture, "la mairie a créé une formation spécifique pour les personnels en charge du nettoyage des murs afin de distinguer le tag sauvage du graff artistique".

 

1 500 EUROS D’AMENDE

Le plus souvent, sans faire le tri, les villes luttent contre cette appropriation jugée illégale de l’espace urbain. Le graffiti sauvage est d’ailleurs passible d’une amende pouvant atteindre 1 500 euros, majorée si le délit touche un édifice public (article 636 du code pénal). Inlassablement, les municipalités dépensent des fortunes pour enlever tags et pièces de street art – 4,5 millions d’euros à Paris chaque année.

 Tags et street art sont pourtant indissociables. Tous deux sont créés dans un "espace très codifié" où "l’interdit est un des moteurs", résume Tarek Ben Yakhlef, artiste et auteur d’un des premiers livres sur le graffiti en France, paru en 1991. Cet art vise à mobiliser des émotions et des imaginaires pour transmettre des messages qui parlent à tous.

 

 

See on www.lemonde.fr

Expositions en cours

See on Scoop.itExpositions • Exhibitions

:: Première exposition collective :: à la Friche Galerie alternative située à Belleville, Paris :: du 15 au 30 avril 2014

Frichez-nous la paix :: 22 bis rue dénoyez 75020 Paris, Belleville :: contact.lafriche@lafriche.fr

 

Soklak :: Yarps :: Vincent Pompetti :: Mister Pee :: Tarek :: Bault

Facebook :: https://www.facebook.com/partitionsurbaines

Les horaires ::

16/04 : 13h-19h30
17/04 : 14h-19h
18/04 : 13h-19h30
19/04 : 13h-19h30
20/04 : 13h-19h30
21/04 : 13h-19h30
22/04 : 14h-19h
23/04 : 14h-19h
24/04 : Fermé
25/04 : 14h-19h
26/04 : 13h-19h30
27/04 : 13h-19h30
28/04 : 13h-19h30
29/04 : 13h-19h30
30/04 : 13h-19h30 + Finissage

 

See on partitionsurbaines.wordpress.com